Pour parler de la vente Weber

Discussions générales relatives aux Vedette et Abeille uniquement

Modérateurs: cvf, Modérateurs

Messagepar cvf » Ven Déc 30, 2016 2:59 pm

Cab anglais.JPG
Cab anglais.JPG (60.66 Kio) Vu 4334 fois
Un membre du Club précise :

Je voulais juste réagir à l'article traitant, sur le site du Club Vedette France, des faux cabriolets Vedette, indiquant que la fausseté de ces exemplaires apparaît à l'évidence du fait que le pare-brise et la calandre sont ceux de 1953, alors qu'aucun cabriolet n'aurait jamais été
produit sous cette présentation.

Avec beaucoup de modestie et ne disposant pas de compétences techniques, je tiens toutefois à dire que je crains que ce critère d'apparence ne soit pas suffisant pour classer une voiture parmi les faux cabriolets.

D'une part, les publicités pour la Vedette 1953 comportent, outre la limousine bien connue, la découvrable et le cabriolet; ainsi est-il certain que le cabriolet a figuré à tout le moins au catalogue 1953... ce qui ne suffit pas à démontrer qu'il aurait été produit!

D'autre part, un cabriolet acheté par un soldat américain en garnison en Europe a été transféré dans son pays à la fin de son service; il l'a utilisé sur le campus qu'il a alors fréquenté pour ses études; c'est là-bas qu'un adhérent britannique de notre club, l'a récupéré pour le réimporter en Europe;ce cabriolet est actuellement en cours de restauration, je vous en joins deux photos. Pour plus de précisions, il doit être possible de prendre contact avec lui (en anglais uniquement), il ne refusera pas d'apporter son aide pour l'identification de son cabriolet.

Dans la mesure où cette voiture a quitté l'Europe peu après son achat, il est peu probable que son propriétaire ait jugé utile de modifier le pare-brise et la calandre pour faire croire à son entourage qu'il aurait acheté un modèle plus récent, les américains ne connaissant pas plus la Vedette 1948-1952 que sa remplaçante de 1953; soldat en garnison, il n'a probablement pas davantage disposé des moyens, techniques et financiers, de faire transformer une limousine en cabriolet.
Selon certaines informations que je n'ai pas pu vérifier, il aurait été vendu une petite dizaine de ces cabriolets "1953", fabriqués à l'automne 1952 jusqu'à épuisement des stocks de pièces spécifiques: ailes arrière, coffre, etc.

Ce qui n'exclut pas que certains tricheurs puissent avoir également, sans le dire honnêtement,transformé des cabriolets anciens en modèles d'apparence plus récente, ou des limousines en cabriolets (mais comment se seraient-ils procuré les pièces?). A mon sens, les numéros de moteur et de carrosserie doivent pouvoir constituer une source d'information complémentaire, pour corroborer une éventuelle tricherie; un véhicule produit à l'automne 1952 a plus de chances d'être authentique que son homologue sorti fin 1953 ou en 1954.
VedCabrio53.jpg
VedCabrio53.jpg (44.68 Kio) Vu 4334 fois


_____________
cvf Hors ligne


Niveau 5
Niveau 5
 
Messages: 185
Inscription: Jeu Déc 18, 2014 11:39 pm

Messagepar cvf » Ven Déc 30, 2016 3:07 pm

Réponse de René Jacques, responsable des pièces Vedette au Club :

CHERE HELENE
LE CLUB EST ALLE VERIFIER L'AUTHENTICITE DES 3 CAB VENDUS PAR M. WEBER. IL S'EST AVERE APRES VERIFICATION QUE LES 3 NE PRESENTAIENT LES RENFORTS DE CAISSE SPECIFIQUES AUX CABRIOLETS . IL S'AGISSAIT DE COUPES BIDOUILLES EN CABRIOLETS . MR DELACLOCHE MUNIS DE PREUVES FOURNIES PAR MOI MEME A PU VERIFIER EN PRESENCE D'UN EXPERT DE CHEZ ARTURIAL LA VEILLE DE LA VENTE . POUR INFO JE POSSEDE UN CABRIOLET DE 1952 AUTHENTIQUE .
AMITIES
RENE JACQUES
cvf Hors ligne


Niveau 5
Niveau 5
 
Messages: 185
Inscription: Jeu Déc 18, 2014 11:39 pm

Messagepar chambord58 » Sam Déc 31, 2016 1:13 pm

Bonjour a tous,
pour en revenir sur les cabriolet, le fait qu'ils aient une calandre et un pare brise de 53/54
ne veut pas dire qu'ils soient faux pour autant.
Quelques cabriolets et coupés vendues fin 52 ont été "modernisé" a la demande de leur propriétaires pour faire moins démodé par rapport a la nouvelle gamme,
ce qui était le cas sur mon coupé vedette de fin 52
Pour autant si il s'agit d'un coupé transformé en cabrio les montants des vitres latérales et les vitres elle même ne sont pas les même donc facile a vérifier si les portes n'ont pas été changées.
Maintenant je ne connaissais pas ces voitures mais vu le travail a réaliser et le coût de l'opération je me pose des questions cela valait-il le coup!
Ce qui m'étonne aussi c 'est que vous parlez de renfort sur la caisse mais la voiture est fixée sur un châssis il y a t-il vraiment besoin?
A suivre si quelqu'un a plus d'informations.
Bonne année a tous.
Serge
chambord58 Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 480
Inscription: Mer Juin 27, 2012 4:54 pm

Messagepar ledey Jean Christophe » Sam Déc 31, 2016 4:42 pm

bonjour ,
étant sur la restauration de mon cabriolet de 1951 , je peux vous dire que le châssis est bien renforcé , il y a du fer plat soudé sur le dessus et le dessous de celui ci aussi que 4 tôles rajoutées sur les cotés du x central . je peux également vous préciser que les châssis de ford comète sont renforcé de la même manière . ci joint une photo de mon châssis restauré .
Fichiers joints
DSC01732.JPG
DSC01732.JPG (144.15 Kio) Vu 4394 fois
Jean Christophe
ledey Jean Christophe Hors ligne


Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 21
Inscription: Dim Jan 10, 2010 8:28 am
Localisation: LUZY (58170)

Messagepar ledey Jean Christophe » Sam Déc 31, 2016 5:04 pm

concernant la caisse ,il y a dans le coffre de chaque coté une tole de renfort entre le passage de roue et le haut de l aile ,
Fichiers joints
DSC02683.JPG
DSC02683.JPG (136.99 Kio) Vu 4392 fois
Jean Christophe
ledey Jean Christophe Hors ligne


Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 21
Inscription: Dim Jan 10, 2010 8:28 am
Localisation: LUZY (58170)

Messagepar ledey Jean Christophe » Sam Déc 31, 2016 5:16 pm

a l intérieur de la caisse il a un tube de renfort entre le passage de roue et le montant de porte arrière ,
Fichiers joints
Leday.JPG
Leday.JPG (46.13 Kio) Vu 4377 fois
Jean Christophe
ledey Jean Christophe Hors ligne


Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 21
Inscription: Dim Jan 10, 2010 8:28 am
Localisation: LUZY (58170)

Messagepar ledey Jean Christophe » Sam Déc 31, 2016 5:38 pm

désolé pour la dernière photo la tète en bas ...
pour en revenir aux cabriolets , il y a encore un renfort en forme d équerre en bas des montants de portes a l avant . je n ai pas vu ceux de weber de prés mais ils ont les bons déflecteurs , les bonnes vitres de porte avec l entourage , les bonnes grenouilles de verrouillage de la capote , les arceaux ...a voir pour le reste ...
en tout cas le modèle 53 a bien existé ...
Jean Christophe
ledey Jean Christophe Hors ligne


Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 21
Inscription: Dim Jan 10, 2010 8:28 am
Localisation: LUZY (58170)

Messagepar cvf » Sam Déc 31, 2016 11:46 pm

Bonsoir,
Je me suis permise de remettre la dernière photo dans le bon sens .
D'autre commentaires au sujet des cabriolets vont suivre....
cvf Hors ligne


Niveau 5
Niveau 5
 
Messages: 185
Inscription: Jeu Déc 18, 2014 11:39 pm

Messagepar alain » Dim Jan 01, 2017 3:03 am

Bien entendu le Club n'a pas déclaré les 3 cabriolets comme faux à la seule vue du pare brise ou de la calandre. Comme le dit bien René, c'est principalement l'absence des renforts spécifiques aux cabriolets usine, notamment les équerres des montants de porte, qui ont conduit à émettre cet avis, avis non contesté et accepté par le propriétaire et le commissaire priseur.
Quant à l'existence de cabriolets 53, elle est bien avérée par exemple dans le Grand Livre de la Vedette où l'on en voit des photos au cours de concours d'élégance. Mais ils ne semblent pas être des cabriolets usine, possédant une ligne de caisse différente. Le Club ne possède pas d'éléments tangibles permettant d'affirmer que des cabriolets de série ont été produits par Ford en 53.
Bonne année
alain
alain Hors ligne


Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 165
Inscription: Dim Jan 17, 2010 11:06 pm
Localisation: Fontaines saint Martin (69270)

Messagepar cvf » Mer Jan 04, 2017 10:43 pm

Comete 91 répond:

Merci de cette réaction qui permet d'évoquer le cas peu traité, parce que tout à fait confidentiel, des cabriolets 53.
Le Club n'ignore bien entendu rien, sous l'aspet technique, de ces quelques exemplaires. Le catalogue 53 qui montre le coupé et le cabriolet avec la nouvelle calandre notamment est en archive dans sa documentation. Le cabriolet de Guy Maylam est connu et bien identifié. Un membre éminent du Club en détient un autre à restaurer. Le chiffre d'une dizaine de modèles avancé par notre lecteur est tout à fait crédible, bien que la réalité soit impossible à établir, le mode de numérotation par Ford-SAF ne l'autorisant pas.
Mais l'analyse du Club se base sur bien davantage qu'une vraisemblance assise sur les calandres ou les pare-brise. Un des experts du Club s'est déplacé avant la vente pour examiner scrupuleusement les voitures sous tous les aspects, et le verdict est sans appel : ces trois cabriolets sont des transformations, ce qui ressort de multiples points (baies de pare-brise, déflecteurs, équerres de renfort de caisse, etc.). André Weber lui-même ne s'en cachait d'ailleurs pas, et ne mérite certainement pas post-mortem un procès en tricherie ; posséder ces modèles était un de ses objectifs, mais les trouver sur le marché était difficile, long et coûteux, et comme il détenait un stock considérable de Vedette, dont des coupés, et de pièces, il a jugé plus simple de les "fabriquer", en prenant en fonction de ses disponibilités quelques petites libertés avec la présentation d'origine, ce qui suffirait en soi à le laver du soupçon de contrefaçon.
Par ailleurs, aucune des cartes grises associées aux véhicules ne signale la mention "décapotable" qui est la règle, sauf rare erreur toujours possible au gré des transactions, pour de telles voitures; trois erreurs sur trois seraient tout de même surprenantes de la part de l'administration !
Il est donc tout à fait certain que ces trois cabriolets ne sont pas authentiques, ce qui a été validé par les experts de la société qui a procédé aux enchères et n'est pas contesté par la famille du vendeur défunt. Au-delà de ce constat, il n'en reste pas moins qu'ils ont été réalisés, ou au moins supervisés, par un connaisseur averti des Vedette, en utilisant quasi intégralement des pièces d'origine Vedette, et que leurs acquéreurs pourront connaître avec eux la joie de la conduite cheveux au vent.
cvf Hors ligne


Niveau 5
Niveau 5
 
Messages: 185
Inscription: Jeu Déc 18, 2014 11:39 pm


Retourner vers Vedette/Abeille

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron