Page 1 sur 1

APPEL AU SECOURS CARBURATEURS 2.22

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 10:40 am
par Jacques Renauld
Je me permets de faire un appel au secours auprès des spécialistes carburation 2.22 du Club Vedette. En effet notre ami Raymond de Toulouse m'a confié 2 carburateurs pour en refaire un avec les deux. Tous les deux ont sur le corps central le chiffre 2.22 l'un où il est inscrit Zenith Stromberg, etc.... l'autre rien.J'ai tout revisé mais au moment de tout remonter, je me suis aperçu de plusieurs problèmes que je ne sais pas résoudre.:
Il me semble que la pompe de reprise des Vedette a un calibre de 65 or là c'est 80. Je ferais bien l'échange entre les deux mais impossible de dévisser le deuxième, et à voir les chocs que le gicleur a déjà eus, je pense que je ne suis pas le premier à avoir essayer; Jer ne peux donc pas lire le calibre.
De plus, ma connaiissance des Vedette n'est pas assez grande et c'est la raison de mon appel. J'ai voulu mettre un joint central neuf dont les trous de passage d'air ou de vis sont identiquers au vieux joint déchiré Or en le replaçant sur le corps central du 2.22 sans inscription Z.S je m'aperçois que le petit trou du joint tombe sur une cavité où il semble qu'il n'y ait pas d'arrivée d'air. Par contre, si je mets le joint neuf sur le corps de celui inscrit Z.S le petit trou de joint correspond bien au petit trou du passage de dépression; j'en déduis donc qu'il y a deux modèles de 2.22. Je signale que le carburateuyr est destiné au cabriomet (type des dos ronds) de notre ami Fuertes Raymond.
Je fais donc un appel pressant aux spécialistes FORD pour m'éclairer et me dire éventuellement si je peux remonter le carburateur sans correspondance de prise de dépression entre le corps central et la base.
De plus, quelqu'un pourra-t-il m'expliquer comment se fait la prise de dépression sur un carburateur dont le corps central semble ne pas avoir de sortie pour aller au corps de base. La dépression doit quand même bien passer quelque part!
Merci d'avance.

APPEL AU SECOURS CARBURATEURS 2.22

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 3:33 pm
par roulematford
Bonjour à tous, Bonjour Jacques, Bonjour, raymond.

En ce qui concerne les carburateur et spécialement pour Raymond la prise de dépression n'a aucune importance car toutes las autos gérées par un intégral de chez moi ou d'ailleur ont l'avance gérée par l'électronique.

Mais pour les autres : là ou ça se corse c'est que les venturi ne sont pas les même en effet dans le cas des Matford 13 hp ou des anciens 21hp la dépression est prise sur la cloche d'admission pour freiner l'avance jusqu'à 400 tours pour éviter les retour ensuite l'avance est gérée par les masselottes centrifuges.

Dans le cas des Carburateur à sortie de dépression celle-ci est fournie par un canal qui traverse le carburateur avec une ouverture sur le col du venturi, et qui redescend jusqu'au tuyau de sortie

Dans ce cas précis au moment de l'accélération et de la montée en régime la dépression augmente et par l'intermédiaire de la membrane fait bouger le plateau des vis platinées dans le sens inverse de la rotation de l'allumeur pour programmer l'avance.

Je tiens à disposition les schémas éclaté des carbu expliquant cela.

Bonne journée

Guy

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 4:08 pm
par roulematford
Je pense que le lien va passer il faudra agrandir la photo. par la fonction zoom


http://yfrog.com/b6venturicarbuj

plus la théorie du Venturi

2.2 Venturi

Les carburateurs aspirent l’essence dans le flux d’air en utilisant un principe appelé l’effet Bernoulli, du nom du savant suisse Daniel Bernoulli. Bernoulli découvrit que la pression dans un fluide décroît lorsque la vitesse augmente. Le physicien italien Giovanni Venturi inventa un profil de canalisation spécifique basé sur l’effet Bernoulli. Le carburateur possède dans sa buse un tel profil de canalisation, appelé venturi.

Le venturi est un étranglement de la buse du carburateur qui la fait ressembler à un sablier — étroite au milieu et plus large aux extrémités. En passant dans la partie étranglée, l’air voit sa vitesse augmenter. En même temps, la pression de l’air contre les parois de la canalisation diminue, provoquant une dépression à l’intérieur de la buse. Cette dépression aspire l’essence dans l’air, à travers un ajutage.

au secours

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 4:09 pm
par roulematford
il faut recopier le lien
Pardonnez moi

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 4:45 pm
par Jacques Renauld
Guy,
Tout cela est bie beau mais en lisant ton message, j'ai eu la curiosité de consulter le RTA de la Vedette de mars 51 avec l'éclaté du carburateur. J'ai fait une découverte que je n'avais jamais vue: le carburateur en question a un ensemble pour accélérateur à mains. je croyais jusqu'à maintenant que seules les Matford en étaient pourvues.. Je vois également sur l'éclaté qu'il y a la sortie de la dépression pour aller à l'allumeur.
Or, sur le carbu de raymond, le N° 2 il y a bien une prise pour l'accélérateur à main, mais il n'y a pas de sortie de dépression. Or ce n'est pas un de Matford puisqu'il n'y a pas d'inscrition 7/8. De plus je confirme que sur le corps central, (celui où il n'y a pas l'inscription Zenith.... ) quand je pose le joint neuf, le petit trou de passage de dépression tombe sur une cavité triangulaire où il n'y a aucune arrivée d'air. J'avoue en perdre mon latin. Il doit bien y avoir quelqu'un au Club qui connaisse parfaitement les différents modèles de carbus pour les dos ronds.
Merci d'avance.

APPEL AU SECOURS CARBURATEURS 2.22

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 5:32 pm
par roulematford
Jacques

Oui je te comprends c'est nébuleux mais si tu a pu ouvrie le lien tu aura constaté que mon document est celui de l'atelier ford.

Je pense que les carbu Vedette que tu a en main sans descente de depression et avec accélérateur à main sont ceux de certaine Vedette abeille qui avaient des allumeurs sans depression mais avec masselottes pour l'avance j'en ai eu un dans les mains qui a fini en intégral. N'oublie pas que les premières Vedette ont des allumeurs court qui sont montés avec un renvoi d'angle ceci aussi peut expliquer cela.
J'ai plus de 20 allumeurs toutes époques en main si necessaire je tenterais de faire un tableau par modèle.

Gérard Morel est le seul qui porrait en dire un peu plus.
Bonne soirée
Guy

Dernière nouvelle sur le bulletin service Atelier moteur sujet 6000

il y a 3 sortes de carburateurs et 5 types d'allumeurs y'a de la joie

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 7:17 pm
par Gerard
bonsoir Jacques
je viend de regarde sur la mienne et la c est encore plus bisare
carburateur 22.2 starter normal
sans depression pour l allumeur mais avec un allumeur avec sa capsule
et un reglage de l avance manuel au tableau de bord
et entre les 2 vis de richesse une vis qui doit surement boucher la prise de depression
je crois que je vais aussi avoir des surprises au redemarage
desolé de ne pas pouvoir te depané

MessagePosté: Lun Avr 05, 2010 7:51 pm
par Jacques Renauld
Gérard,
A te lire, je crois que ton cas n'est pas désespéré. Si tu as une sortie de dépression au carburateur et une capsule à ton allumeur, je pense qu'il t'est facile de relier les deux par un tuyau en caoutchouc. Quant au résultat ? Je soupsonne qu'il y a déjà eu des problèmes il y a bien longtemps. Je ne connais pas bien les Vedette, mais je te signale que 15 ans avant la fabrication de ta voiture, sa mère, en 1935 avait déjà une avance automatique.
Bonne soirée.