FV3 de 1956,

Parce que le forum du club est sérieux !, il faut bien une place où l'on puisse raconter tout ce qui ne rentre pas directement dans les cases officielles. Le petit zinc du V8 est cet espace.

Modérateurs: cvf, Modérateurs

Messagepar fredV » Mar Aoû 26, 2008 11:45 am

Sympa ces photos Gilbert .... merci de nous en faire profiter...
En ce qui concerne la Facel Vega decapotable, c'est une FV3 de 1956, HK2 n'a jamais existe. La FV3 n'est jamais sorti de chez Facel en cabriolet, et c'est un coupe qui a ete transforme en cab a la demande de son premier proprietaire. D'ou l'aspect un peu lourd de la voiture capotee (je m'en rappele bien de cette voiture, y'avait eu un comparatif dans Auto Retro, avec une Ford T-bird...)
La seule HK, c'est la HK500, nom qui evoque son rapport poid-puissance, c'est a dire 5 kg par ch, (Horse per Kg).... = 360ch au total.... :shock:
Dernière édition par fredV le Mar Aoû 26, 2008 1:15 pm, édité 1 fois.
Fred
fredV Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 2388
Inscription: Mar Nov 27, 2007 2:07 pm
Localisation: Vaucluse

Messagepar g.epplin » Mar Aoû 26, 2008 7:10 pm

Merci pour ces réponses.
Pour le reste, il est vrai que la Simca est un beau jouet pas courant et qui marche bien, mais pas aussi bien que les petites italiennes rouges.
Pour la Facel, je vais demander au proprio, spécialiste Facel, le type, mais je sais que le moteur est un V8 Chrysler de 4,5 litres de cylindrée.
Il semblerai qu'il n'y a que 2 exemplaires dont celui-ci et l'autre qui est la propriété d'un des fils à Gainsbourg.
Par contre, les Vedette se sont surement données rendez-vous à Saverne dans le nord de l'Alsace et je sais que notre ami Bernard Burckel a fait quelques photos que saurons partager avec vous. :)
Vendômemement
Gilbert
g.epplin Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Coordinateur
Coordinateur
 
Messages: 962
Inscription: Mar Mai 03, 2005 11:03 pm
Localisation: Alsace

Messagepar g.epplin » Mer Aoû 27, 2008 8:56 pm

Bonsoir FredV,

La Facel est une Vega FV2 et non une HK2, j'm' excuse.
Ma fangue a lourchée, euh, non, ma langue a fourchée.
Mais bon elle est quand même exceptionnelle et surtout rare et elle a un V8 certes culbuté, mais un V8 quand même . :)
Vendômemement
Gilbert
g.epplin Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Coordinateur
Coordinateur
 
Messages: 962
Inscription: Mar Mai 03, 2005 11:03 pm
Localisation: Alsace

Messagepar fredV » Jeu Aoû 28, 2008 3:12 am

Je penchais plutot pour une FV3, vu la taille des ouies laterales de la calandre, plus grandes que sur les FV2... mais bon si tu as les renseignements de la part du proprietaire :roll: ...
Quand au V8 Chrysler, il a rien a voir avec notre petit lateral :cry: :cry:
Fred
fredV Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 2388
Inscription: Mar Nov 27, 2007 2:07 pm
Localisation: Vaucluse

Messagepar facel6 » Jeu Aoû 28, 2008 12:52 pm

Le proprio est là:

il s'agit d'une FV3B de 1957 qui a la particularité d'avoir été équipée d'origine d'un moteur de FV2, 4,5L de cylindrée, 285 CV
L'usine a produit un seul cabriolet FV3B. Celui-ci est actuellement la propriété de l'un des fils de S. Gainsbourg.
La voiture que l'on voit sur les photos est une transformation effectuée en 1957 par un carrossier Suisse (on ignore lequel) à partir d'un coupé sur la base des plans fournis par l'usine, l'usine ayant refusée pour une raison que l'on ignore, de répondre à la demande de son client. On peut considérer qu'il s'agit donc d'une voiture semi-officielle. D'ailleur, le type de véhicule mentionné sur la carte grise est "cabriolet" et non "coupé".
facel6 Hors ligne


 

Messagepar fredV » Jeu Aoû 28, 2008 1:03 pm

Salut le proprio
J'avais donc raison en disant que c'est une FV3 :D . Ta voiture avait fait l'objet d'un article dans Auto Retro, avec une Ford Thunderbird. Je m'en rappele tres bien...
Belle auto en tous cas... :wink:
Fred
fredV Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 2388
Inscription: Mar Nov 27, 2007 2:07 pm
Localisation: Vaucluse

Messagepar facel6 » Jeu Aoû 28, 2008 1:18 pm

c'est exact. C'était avant que je n'en fasse l'acquisition. Il faudrait d'ailleur à l'occasion que j'achète ce numéro. Elle a également servie récemment pour le tournage du film "Françoise Sagan"
facel6 Hors ligne


 

Messagepar p.lebrun » Jeu Aoû 28, 2008 2:39 pm

Moi, je n'ai toujours pas compris qui est le propriétaire de cette très très belle voiture (jai toujours craqué pour les Facel !) : c'est "Facel 6" ou un des fils de Gainsbourg ?

D'ailleurs à ce sujet il a eu combien d'enfants le beau Serge ? Personnellemen je n'avais connaissance que de charlotte et du p'tit Lulu?
(que les modérateurs me pardonne ce HS ! :wink: )
Pierre

Black is black ......... !
p.lebrun Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Coordinateur
Coordinateur
 
Messages: 859
Inscription: Dim Aoû 28, 2005 9:52 pm
Localisation: Paris

Messagepar facel6 » Jeu Aoû 28, 2008 3:53 pm

celle de P. Gainsbourg est l'unique FV3B cab d'usine et est vert fluo (oui je sais, les gouts et les couleurs ...). Je dois avoir des photos quelquepart.
Quant à la généalogie de S. Gainsbourg, je ne suis pas le spécialiste de la question ...
facel6 Hors ligne


 

Messagepar g.epplin » Jeu Aoû 28, 2008 6:29 pm

Messieurs bonsoir,

Rien de mieux que la réponse en direct plutôt que par un intermédiaire ou par des bouquins.
Une belle énigme résolue pour un véhicule d'exception. :)
Dernière édition par g.epplin le Lun Avr 22, 2013 8:35 pm, édité 1 fois.
Vendômemement
Gilbert
g.epplin Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Coordinateur
Coordinateur
 
Messages: 962
Inscription: Mar Mai 03, 2005 11:03 pm
Localisation: Alsace

Messagepar facel57 » Jeu Jan 10, 2013 5:56 pm

Bonjour à tous,

En me baladant sur ce forum, j'ai découvert ce message, dont certaines interventions concernent cette magnifique Facel FV3 cabriolet.

Malheureusement les informations qui circulent autour de cette auto sont, pour tout ou partie, fausses ou erronées.
Il se trouve que j'ai été le propriétaire de cette auto pendant 12 ans et que c'est moi qui l'ai vendue à "Facel6".

J'ai passé de bons moments avec cette auto.
J'en ai bien profité et le moment venu, je suis passé à autre chose et l'ai vendu sans regret.

Je vais vous livrer la version définitive de l'histoire de cette auto, mais auparavant il convient de rappeler dans quel contexte ces Facel V8 cabriolet ont pu exister.
Je ne me permettrai pas de revenir sur le travail colossale que mes chers amis de l'Amicale ont produit pour sortir le magnifique livre Facel en vente actuellement, qui est du domaine de l'Histoire.
Ici je vais vous donner une histoire...

Lorsque Daninos, après avoir conçu le prototype Vega, l'a expédié chez Chrysler pour valider certains choix techniques dus au fait que les mécaniques étaient issues du groupe Americain, il est apparu "évident" qu'un modèle découvrable aurait été un argument supplémentaire pour séduire les Américains très friands de ce type de carrosserie. (Près de 60% de la production totale des Facel partira aux USA...)

On trouve divers documents montrant un "prototype" de cabriolet (reconnaissable à ses 2 orifices de remplissage de carburant) basé sur le modèle Vega

Mais Daninos n'a, semble-t'il, jamais été satisfait du résultat qu'il trouvait mitigé.
Structurellement et d'un point de vue rigidité, l'ensemble ne lui convenait pas.
D'autre part, la fabrication nécessitait un travail spécifique encore plus exigeant et coûteux que la fabrication des coupés, qui représentait déjà une somme de travail et un coût exorbitants.

Donc, la fabrication des cabriolets démarra en 1955 par une série de 7 autos, de type FV, communément appelé FV1.

Pour mémoire et afin de faciliter l'identification voici comment reconnaître facilement les différents types de Facel V8 (coupé et cabriolet)

FV1 : Calandre à 2 phares + enjoliveur / pare brise plat de type "Comète" / caisse étroite
FV2 : Calandre à 2 phares + enjoliveur / pare brise panoramique / caisse étroite / Apparition du tableau de bord peint façon bois en cours de série
FV2B : idem + modification de motorisation
FV3 : Calandre à 4 phares que l'on retrouvera sur la HK500 / pare brise panoramique / caisse étroite
FV3B : Idem mais caisse large
FV4 / FVS : Dénominations réservées (en principe) à l'exportation
HK500 : Idem FV3B + motorisation plus puissante
HK1 : Idem HK500 + freins à disque de série...
Ensuite apparaîtra la HK2 plus connue sous le nom de Facel II
L'Excellence, berline sans montant à ouverture de portes antagoniste porte l'appellation EX

Or donc, parallèlement à la modification du type de caisse, Daninos profitera pleinement de la montée en puissance des motorisations du groupe Chrysler.
De 180 ch sur les premiers FV1, on passe à 200, 250, 285, 300, 360, 390 voire 395 ch sur certaines des dernières autos.

La conception même des caisses de cabriolets fut mise à mal par cet afflux de puissance, et Daninos se promis de ne plus fabriquer d'auto après la fabrication du dernier cabriolet FV2B.
11 autos en tout et pour tout furent construites y compris les 7 FV1 citées plus haut.

Néanmoins, pour des raisons propres à l'approvisionnement des stocks chez Facel, les modèles FV3 (coupé) reçurent un moteur moins puissant.
Et Daninos, devant l'insistance d'un de ses "amis", lui fabriqua cette ultime auto de la série sur la base FV3 (face avant type HK500 et caisse étroite - pour ceux qui ont suivi...)

C'est bien celle de P. Gainsbourg (HS = Serge Gainsbourg aura eu deux autres enfants, avant Charlotte et Lulu - pour répondre à p.lebrun) qui est aujourd'hui bien verte.
Il s'agit donc d'une FV3 (pas "B") équipée d'une boite auto et d'un 318 CI (5,2 l)

Quant à mon ex-auto, son histoire m'a été transmise telle quel par le fils du 2e propriétaire.
Certains détails me seront confirmés par deux employés de l'usine rencontrés lors d'une réunion d'anciens de chez Facel.

Un juriste Americano-Suisse résident à Genève désire acheter un cabriolet V8, à l'époque FV3.
La direction commerciale refuse, y compris le patron, Daninos (alors que la FV3 de P. Gainsbourg porte un numéro de série postérieur, signifiant bien le "cadeau" fait à son ami...) prétextant l'arrêt de la production des cabriolets.
Mais il propose quelque chose : contre une contre-partie financière (!!) il pourra fournir les plans de la capote et il vend une auto qui devra se faire "décapsuler" ailleurs.
Cette auto est donc une FV3 coupé, grise, avec l'intérieur en Cuir Conolly (qualité Vaumol) beige, livrée par les établissement Blanc & Paiche, à Genève...

Le propriétaire Suisse l'apporte chez un carrossier Suisse qui procède à sa transformation alors que l'auto n'est toujours pas immatriculée.
Ensuite, et c'est la partie qui m'a été confirmée par une selliere de chez Facel, cette auto retourne, sous la forme d'un cabriolet, à l'usine ou elle recevra un intérieur noire (le beige ne plaisait pas au premier propriétaire)

C'était émouvant de voir la selliere discuter avec un de ses collègues, expliquant qu'elle reconnaissait sa façon de coller les dessous en cuir du tableau de bord, alors que d'autres faisaient autrement.
A chacun sa patte.
En refaisant l'intérieur, avant de rencontrer cette dame, j'avais découpé le marquage Facel tamponné sur l'envers des peaux. Le lui montrant elle m'en a confirmé la provenance.

Donc cette auto une fois "habillée" retournera en Suisse où elle sera immatriculée en octobre 1957, bénéficiant d'un certificat de circulation helvétique mentionnant "cabriolet".

Son premier propriétaire la conservera 5 ans pendant lesquels il est fort probable que la voiture ait effectué un séjour aux USA (rappelez-vous il était Americano-Suisse...)
Je n'en ai pas la preuve formelle mais dispose d'un indice : Son moteur, pour une raison inconnue, a été changé contre un autre ayant été monté sur une FV2B exportée neuve aux USA
D'après les registres Facel, la voiture existe toujours aux USA, avec un autre moteur que celui initialement porté sur le document (mais qui n'est pas celui de la FV3 non plus...)

Cela peut aussi s'expliquer par le fait que Facel recevait quelques moteurs d'avance, les enregistrait dans son stock et qu'ensuite, les plaçait dans les voitures en cours de construction.
Il est fort possible qu'un moteur prévu pour l'une soit, à l'usine, monté dans une autre pour quelque raison que ce soit (option sur l'une ou l'autre non compatible - DA - clim, etc...)

Donc, dans mon ancienne auto, il s'agissait d'un hémisphérique de 330 ci (5,4) délivrant 285 ch, en lieu et place d'un 318 ci de 200 ch.

Ce premier propriétaire la revendra en 1962 à une personne résidant en Haute Savoie ce qui fera qu'elle sera parfois confondue avec celle de P. Gainsbourg, également immatriculée dans ce département à l'époque.
Elle sera ensuite revendue en 1976 à un parisien qui la conservera jusqu'en 1999 date à laquelle je m'en suis porté acquéreur.
Entre temps elle sortira pour apparaître dans le numéro 132 de rétroviseur - Aout 91 (le texte est lui aussi imprécis sur l'historique) ainsi que dans une annonce de vente à la même période.
Sans succès.
Le soufflet de la spéculation étant retombé, qui se serait intéressé à un pareil engin à cette époque ?

Lorsque je l'ai acheté, elle "traînait" dans un local couvert. Recouverte de poussière, elle n'avait que 66000 kilomètres d'origine, et était "semi-roulante" la voiture ayant été bloquée de nombreuses années à la suite de différents administratifs entre le propriétaire d'un local où elle stationnait et le fils du propriétaire de l'auto.

J'ai fait divers travaux pendant les 12 ans où elle dormait dans mon garage, ne me privant jamais de rouler.
J'ai surtout refait complètement l'intérieur qui s'était déchiré rapidement après sa remise en route, malgré les produits utilisés pour nourrir et assouplir le cuir séché.

La carrosserie était en bon état, malgré quelques petites traces dues à une vie passée sans restauration.

Tout son charme et son cachet venait de cette patine inimitable.

C'est pourquoi, et malgré la couleur, je peux comprendre que la FV3 verte ne soit pas restaurée...

Désolé pour ce HS et pour la longueur de l'intervention, mais je tenais à ce que ces choses soient précisées.

Merci
Emmanuel
facel57 Hors ligne


 
Messages: 6
Inscription: Lun Jan 07, 2013 3:38 pm

Messagepar domy » Jeu Jan 10, 2013 7:54 pm

merci à toi, belle histoire 8)
l'expérience est une lanterne accrochée dans le dos qui ne sert à éclairer que le chemin parcouru (CONFUCIUS)
domy Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 317
Inscription: Sam Mar 07, 2009 2:35 pm
Localisation: 81

Messagepar facel57 » Ven Jan 11, 2013 4:37 pm

Merci...

En relisant ce que j'ai écrit j'ai constaté une erreur.
Il ne s'agit d'un article de Rétroviseur, mais de Auto-Rétro.
Je vous en joins quelques images...

T bird.jpg
Article Auto Retro Facel / T-Bird
T bird.jpg (122.78 Kio) Vu 11405 fois


img037.jpg
img037.jpg (128.14 Kio) Vu 11405 fois


img040.jpg
img040.jpg (182.39 Kio) Vu 11405 fois
Emmanuel
facel57 Hors ligne


 
Messages: 6
Inscription: Lun Jan 07, 2013 3:38 pm

Messagepar BERNARD 85 » Ven Jan 11, 2013 9:11 pm

Bonjour,
La facel noire a été prise au musée de l'automobile de Talmont Saint Hilaire (Vendée)
Et la facellia crème appartenait a mon beau père, la photo a été prise en aout 1965 en espagne

Image
Lien pour agrandir l'image

Image
Lien pour agrandir l'image
Bernard
BERNARD 85 Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 128
Inscription: Mer Nov 28, 2012 7:17 pm

Messagepar domy » Ven Jan 11, 2013 10:33 pm

ha les FACEL, ça fait vraiment rêver :rouge:
l'expérience est une lanterne accrochée dans le dos qui ne sert à éclairer que le chemin parcouru (CONFUCIUS)
domy Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 317
Inscription: Sam Mar 07, 2009 2:35 pm
Localisation: 81

Suivante

Retourner vers Le petit Zinc du V8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron