Article l'Action Automobile et Touristique - Octobre 1954

Discussions générales relatives aux Ford Versailles uniquement

Modérateurs: cvf, Modérateurs

Messagepar fredV » Mar Aoû 21, 2018 4:36 am

Article paru dans l’Action Automobile et Touristique d’octobre 1954 :

Nouveautés Ford

« Nous vous présentons une voiture possédant le confort américain et la tenue de route européenne ».
C’est en ces termes que M. F. C. Reith, directeur général de la Ford S. A. F. annonce la naissance de la nouvelle « Vedette » 13CV qui est sur le stand Ford du salon et qui, dans quelques mois, après la fusion avec Simca, entrera dans la gamme de production de cette dernière.

La nouvelle « Vedette » est offerte en quatre versions qui possèdent le même confort, la même sécurité et les mêmes performances.
La Vedette « Trianon », par son équipement et son habillage, correspond à la formule luxueuse traditionnelle chez Ford,
La Vedette « Versailles » offre un garnissage de grand luxe et un équipement doté de très nombreux accessoires,
La Vedette « Régence » est une version extrêmement raffinée de la nouvelle Vedette. Conçue pour les automobilistes les plus exigeants, elle s’égale aux plus prestigieuses voitures de réputation mondiale.
La Vedette « Marly » est un break de chasse.

Les trois premières réalisent un accord parfait des lignes et la technique pour répondre aux désirs et aux besoins des automobilistes français et européens. Toutes trois sont de vraies six places, qui permettent de longues étapes à des moyennes élevées. Toutes trois offrent une résistance à toute épreuve et une élégance originale et sobre.
Il est bon de souligner, ainsi que le fit M. F. C. Reith en présence de ces voitures, que celles-ci sont le fruit de recherches et de travaux qui ont portés sur vingt mois. C’est à l’époque où il prit la direction des usines de Poissy que M. F. C. Reith songea à réaliser une voiture qui pourrait satisfaire tous les goûts et désirs des automobilistes.

Avec la collaboration des techniciens de Poissy, qui apportèrent le ton européen, Mac Pherson, animateur des bureaux d’études de Dearborn aux U.S.A., a conçu cette nouvelle « Vedette » qui est une synthèse véritable entre les conceptions américaines et européenne.
Les prototypes furent soumis, tant en Amérique, sur des pistes d’essais, qu’en Allemagne sur un réseau routier particulièrement mauvais, à des contrôles extrêmement sévères portant à la fois sur la résistance mécanique des divers organes, les accélérations, le freinage, la suspension, la tenue de route etc. En toutes circonstances, la nouvelle « Vedette » s’est comportée excellemment.

Sur le plan mécanique

Le train avant, souple et robuste, peut résister à toute épreuve. La transmission, elle aussi, est d’une robustesse remarquable. Le pont arrière hypoïde est beaucoup plus léger. Le moteur est construit pour durer grâce à ses pistons à dilatation auto-thermique. Les soupapes rotatives ont une température uniforme au lieu d’être brulées d’un côté par les gaz d’échappement. La suspension anti-roulis aux mouvements strictement nécessaires pour assurer une tenue de route intégrale. La suspension arrière à flexibilité variable absorbe une partie du roulis de façon à ce que la voiture s’accroche dans les virages. La tenue de route permet au conducteur d’utiliser à fond les ressources du moteur et la puissance de freinage est incomparable. La nouvelle « Vedette » s’arrête à 80 à l’heure en 36 mètres. C’est grâce aux freins qui sont du type « auto-énergiques », c’est-à-dire qu’ils utilisent la lancée de la voiture pour renforcer l’effort de freinage.

Sur le plan du confort

Six véritables places assises, d’un accès facile par quatre larges portes s’ouvrant vers l’arrière. Les essieux ont été placés à l’avant, devant les passagers, et à l’arrière, derrière les passagers de façon que ceux-ci soient suspendus dans les meilleures conditions possibles. L’espace entre les banquettes a été largement et judicieusement prévu. La position du volant est déterminée de façon que le conducteur conserve une attitude naturelle et pilote sans gêne ni fatigue. Le siège avant a une importante marge de réglage. Le pare-brise galbé, de grandes dimensions, assure une visibilité totale. Il en est de même pour la baie arrière enveloppante. Par tous les temps, le conducteur dispose du système de ventilation et de chauffage « Gulf stream ». Isolation à haute efficacité qui détermine un silence total à l’intérieur, ce qui est bien l’un des éléments principaux de confort.

Les trois modèles peuvent être – moyennant supplément – équipés du toit ouvrant « Vistadôme » qui, avec trois positions, offre aux passagers les possibilités suivantes : 1° Conduite intérieure avec toit opaque ; 2° Conduite intérieure avec partie avant du toit transparente ; 3° Partie avant du toit ouverte.
Fred
fredV Hors ligne

Avatar de l’utilisateur
Membre CVF
Membre CVF
 
Messages: 2173
Inscription: Mar Nov 27, 2007 2:07 pm
Localisation: Vaucluse

Retourner vers Ford Versailles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité